Le quartier artistique du Mont-Parnasse

22 Juil 2022

Historiquement, le quartier parisien du Mont-Parnasse est un quartier artistique, figure du mouvement bohème apparu dans le quartier durant les années 1920, suite à la Première Guerre mondiale.

Nous trouvons encore aujourd'hui des restaurants et des bars mythiques, de nombreux cinémas, et surtout une multitude de petits ateliers d'artistes.

Le plus ancien est La Closerie des Lilas, ouvert en 1860, qui tient son nom du Bal de la Closerie des Lilas (ancien Bal Bullier) qui se tint de l'autre côté du boulevard de l'Observatoire jusqu'en 1940. C'est le lieu de réunion des « intransigeants », un groupe de peintres sortant de l'atelier de Charles Gleyre à l'École des beaux-arts de Paris, et comprenant BazilleRenoirMonet et Sisley, bientôt rejoints par Pissarro, qui deviendront les impressionnistes1. On y rencontre aussi Émile ZolaPaul CézanneThéophile GautierCharles Baudelaire et les frères Jules et Edmond de Goncourt. Parmi les noms illustres ayant fréquenté le lieux : Paul Verlaine, Lénine, Guillaume Appolinaire,  Ernest HemingwayFrancis Scott FitzgeraldHenry Miller (C'est à la terrasse de La Closerie que Fitzgerald fait lire le manuscrit de Gatsby le Magnifique à Hemingway), Amedeo ModiglianiGermaine Tailleferre, Paul FortAndré BretonLouis AragonKees van DongenPablo PicassoJean-Paul SartreAndré GidePaul ÉluardOscar WildeSamuel BeckettMan RayEzra Pound ou, plus récemment, Jean-Edern Hallier.

Le restaurant du Dôme, créé par un auvergnat à la fin du XIXe siècle en est un exemple : il était considéré au début du XXIème siècle comme un grand lieu de rassemblement intellectuel. 

La Rotonde, prisée de nos jours par les journalistes et autres acteurs du paysage politique et culturel, était un lieu de rassemblement quotidien des artistes désargentés qui venaient y trouver pour quelques heures café et chaleur au coin du poêle, souvent en échange d'une toile encore humide. Les soirées se prolongeaient souvent tard dans la nuit entre artistes, modèles et intellectuels de tous bords.

Un peu plus loin, le Sélect ouvrit ses portes entre les deux guerres, attirant toute l'intelligentsia parisienne. Scott FitzgeraldErnest HemingwayPicasso ou encore Agnès Capri étaient des habitués.

En traversant le boulevard du Montparnasse, La Coupole, inaugurée en 1927 en grandes pompes (il se dit que les stocks immenses de champagne ne furent pas suffisants pour faire face à l'afflux d'invités), rayonna par ses soirées folles de l'entre-deux guerres. 

Cette période est considérée comme l'apogée de l'âge d'or du Montparnasse artistique.

Le Café du Dôme au début du XXe siècle

L'Académie de la Grande Chaumière faisait elle aussi partie de ce décors, elle permettait aux artistes de s'exprimer librement, en assistant aussi aux cours de grands professeurs tels que Bourdelle.

C'est donc toute une histoire que l'on trouve dans ce quartier. De nombreux artistes y sont passés lors de son âge d'or, autour des années 1920/1930 en y laissant alors leurs traces. Tous ces artistes étaient logés parfois au fameux hôtel des Académies et des Arts. 

Devanture de l'hôtel des Académies et des Arts

Rénové récemment, cet hôtel a choisi de faire réapparaitre ces grands artistes, ces grandes oeuvres liées à l'histoire du Mont-Parnasse. Vous trouverez sur ce lien une description du lieu, mais aussi des explications des deux architectes d'intérieur ayant participé à cette grande rénovation. C'est un lieu rappelant l'histoire passée de Paris, en tant que capitale artistique et culturelle...


Derniers articles

Cette semaine à la Grande Chaumière

Le quartier artistique du Mont-Parnasse

Les modèles de la Grande Chaumière

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.